A la question « Les Religions du passé ont-elles un avenir ? »

Sur le site http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20101103110335AASraSd

Voici quelques réponses de raëliens :

 

Je parle des religions installées, instituées...Sont-elles en concordance avec les développements de la science, de la communication, de l'information ? Peut-on encore croire sans comprendre ?

 

La réponse est dans la question me semble-t-il. Les religions du passé portent avec elles des conceptions du monde, des croyances du passé, en totale discordance d'avec les connaissances actuelles.
Pour bien situer, imaginez qu'on n'ait jamais connu ni Hindouisme,  ni Judaïsme, ni Islam, ni Christianisme.. et qu'au XXème siècle des sectes étranges se mettent à propager de telles "philosophies». Elles n'auraient pas grand succès, en tout cas pas celui qu'elles ont aujourd'hui parce qu’aujourd‘hui, la plupart des gens y adhèrent inconsciemment, par tradition, parce qu'ils ont été élevés dedans (conditionnés) dès leur plus jeune âge.
Cependant, ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain. Si ces religions passées véhiculent des valeurs, elles en contiennent de belles (si seulement elles étaient appliquées), dont l'amour, l'amour des autres, la non-violence, l'idée d'aimer ses ennemis (tellement saugrenue que personne ou presque parmi les chrétiens ne l'applique). Si nous pouvions n'en garder que le meilleur, que ce qui demeure intemporel, que ce qui ne vieillit pas...
Mais voilà. Ces religions, en tant que grands courants humains ont eu des millénaires pour faire leurs preuves. Et que donne le bilan? Il y a du positif, certes... mais aussi les massacres, les intolérances, les conversions forcées, l'enrichissement illégitime, le mensonge, la condamnation des différences, l’étouffement de l'humain en le culpabilisant. (ils continuent et le revendiquent...)
et vous nous demandez si ces horreurs ont un avenir? J'espère bien que non!  Place à la fraîcheur, à la nouveauté, à l'amour, à la liberté, à la légèreté dans le paysage religieux moderne...  Ant1

 

 

Croire sans comprendre, c'est ce qu'essayent encore de faire les "grandes" religions du passé et elle ne veulent surtout pas se laisser "bouffer" par la Science qui nous explique le fonctionnement de la Vie... En effet depuis 50 ans la Science nous explique comment fonctionne la circulation sanguine, la fonction des nerfs et des muscles, la reproduction des virus et aussi la reproduction humaine, hi... hi... hi... Ça cela nous fait BCP de bien... Et il y a 50 ans on mettait tout cela sur le dos d'1 dieu qui a été inventé pour nous manipuler et HÉLAS, ils ont trop bien réussi.
Mais... Mais actuellement la Science démystifie tout cela et il y aura de moins en moins de croyants en ces soi-disant religions qui non seulement ne relient personne, mais au contraire divisent les humains en provoquant des guerres...
Donc Youpie ces religions du passé disparaitront de toute façon un jour, même si on ne sait pas dans combien de temps exactement...? Alors qu'elles le veuillent on non n'y changera rien...
Alors Vive les nouvelles religions qui relient comme celle des Raëliens (rael.org) qui n'imposeront jamais rien à personne...
Bonne réflexion à tous
Alexeureux

 

Il ne faut pas confondre spiritualité et religion, on peut être un athée pragmatique et avoir de la spiritualité, et être un croyant mystique et bigot et n'avoir aucune vraie spiritualité. C'est dans la mesure ou les croyants des anciennes religions se remettront en question face à la connaissance qui s'accroît de façon exponentielle que les religions traditionnelles iront en décroissant, ce sera aussi une question de générations, les nouvelles remplaçant peu à peu les anciennes figées dans leurs dogmes et leurs croyances obscurantistes, cela ira peut être plus vite que nous ne le pensons et l'Homme de demain en harmonie avec la nature et ses semblables aura sa propre spiritualité sans avoir besoin d'invoquer une divinité quelconque...

Re-mbasi

 

Pour moi les anciennes religions continueront à exister tant qu'un certain nombre de personnes y trouveront les réponses à leurs aspirations.
Tant que les valeurs qu'elles véhiculent continueront à être en adéquation avec l'évolution de la société humaine.
De ce point de vue, les "grandes religions" actuelles (ou du moins celles reconnues comme telles) sont en indéniable perte de vitesse car de moins en moins en phase avec l'inévitable évolution des rapports humains et connaissances, notamment scientifiques.
C'est là tout le poids et la crédibilité d'une religion et du prophète qui l'amène : si elle n'est pas en adéquation avec l'avenir, elles n'en a pas.
L'avenir des anciennes religions est devenu du passé car l'homme a changé.
C'est aussi pour cette raison que les prophètes se succèdent dans le temps : pour réactualiser les valeurs véhiculées et la vision de l'homme et de l'univers en fonction de ces changements.
Toute religion d'aujourd'hui ne peut qu'être en phase avec l'avancée des connaissances scientifiques du moment.
Mieux : elle doit les précéder en les annonçant.
Pour moi, la seule actuellement en phase avec l'avenir de la société humaine d'aujourd'hui et de demain est la religion Raëlienne qui enseigne depuis plus de trente ans que la religion du 3ème millénaire sera scientifique ou ne sera pas.

René Jourdren – Raëlien

Plus d’infos sur www.rael.org

www.raelnews.org